6 étapes pour bien choisir son emplacement commercial

Partagez cet article :

Le choix d’un emplacement commercial est extrêmement stratégique pour la réussite d’un point de vente. Parmi tous les emplacements possibles, l’élu devra être adapté à l’activité envisagée, être en accord avec la clientèle potentielle, mais surtout que les performances estimées du point de vente soient maximales.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons d’opter pour un outil de géomarketing qui vous permette d’identifier rapidement les zones (rues, quartier, etc) à fort potentiel pour votre emplacement commercial. Cet outil devra également vous apporter des éléments de réflexion poussés afin de valider votre choix final.

La sélection des emplacements commerciaux potentiels

Dans cette première partie, on souhaite réduire le nombre de points de vente potentiels pour lesquels une étude approfondie sera ensuite réalisée. En trois étapes, découvrez comment réaliser cette pré-sélection des emplacements candidats.

Étape 1 – Intéressez-vous aux caractéristiques propres au local

Vous débutez vos recherches avec une zone cible et avec un large éventail de points de vente potentiels. Pour réduire rapidement le nombre des possibilités, commencez par étudier les caractéristiques de l’emplacement commercial.

Les critères sur lesquels vous devez vous concentrer sont :

  • La position géographique ;
  • Les surfaces de vente et de stockage disponibles ;
  • Les équipements présents ;
  • L’agencement du local et matériels disponibles ;
  • La visibilité du point de vente (positionnement, longueur et exposition de la vitrine, etc.) ;
  • Le coût d’acquisition : prix et éventuels travaux à réaliser.

Étape 2 – Étudiez le passage à proximité du point de vente potentiel

Votre sélection contient maintenant les points de vente dont les caractéristiques propres au local correspondent à vos critères. Concentrons-nous sur le potentiel des emplacements restants grâce à une étude des flux de mobilité et zones de chalandise.

Flux de mobilité & Qualification des chalands

Les flux de mobilité vont pouvoir permettre d’estimer le potentiel de chaque point de vente en fonction du volume, de la fréquence et du profils des personnes à proximité de l’emplacement. On pourra par exemple avoir une idée précise du nombre de personnes qui passent devant l’emplacement et sur quelles tranches horaires ou encore s’il existe une saisonnalité dans la quantité de passage à proximité de cet emplacement.

En fonction de l’activité prévue, il faudra vous intéresser à différents types de flux. Un glacier devra, par exemple, se concentrer sur les flux piétons et plus particulièrement sur des horaires et jours de “détente”.

 

6-etapes-pour-bien-choisir-emplacement-commercial-2

 

Zone de chalandise & Indicateur de performance de l’emplacement commercial

Tout comme les flux de mobilité, les zones de chalandises vont permettre d’effectuer un premier tri en vous basant sur la composition de la population touchée par l’emplacement.

Le calcul des zones de chalandises des différents points de vente potentiels vont vous permettre d’évaluer le potentiel de l’emplacement en fonction :

  • des spécificités de votre activité ;
  • de la population établie dans cette zone ;
  • et de l’environnement commercial.

Ce calcul est réalisé grâce à la récolte et l’analyse de données de déplacement anonymes transmises par les smartphones des passants (données GPS mobiles). Ces données sont ensuite croisées à d’autres sources de données (ex : INSEE) pour assurer des zones de chalandises réalistes et détaillées.

Obtenez gratuitement ces indicateurs sur une seule et même plateforme de géomarketing ›

Étape 3 – Analyser rapidement l’environnement

Le local, check ! Les flux de mobilité, check ! On passe maintenant à l’analyse de l’environnement commercial du point de vente. Afin de garantir au maximum les performances du futur point de vente, il convient de s’assurer que le quartier soit adapté à votre activité.

L’environnement concurrentiel

Votre plus grand concurrent est installé depuis des années à une rue de l’un de vos emplacements candidats. Vous devez donc étudier les différents éléments qui vous permettront d’écarter ou de maintenir cet emplacement dans votre sélection :

  • Son ancienneté ;
  • Sa notoriété et réputation dans la zone ;
  • La qualité de leur emplacement ;
  • Leur santé financière ;
  • Etc.

 

6-etapes-pour-bien-choisir-emplacement-commercial-3

 

Qu’ils soient vos concurrents directs ou qu’ils s’adressent simplement à la même clientèle, ces commerces influencent votre prochain local commercial. Il existe d’ailleurs de nombreuses solutions pour surveiller la présence et l’influence de vos concurrents sur une zone géographique donnée (l’une des fonctionnalité de notre plateforme).

Il existe par ailleurs des solutions permettant d’effectuer une veille concurrentielle en temps réel et de recevoir des alertes automatisées lors de l’apparition ou de la disparition d’un concurrent dans votre zone cible.

Les autres points de vente à proximité

Outre l’environnement concurrentiel, les entreprises et commerces exerçant à proximité seront également des éléments de décision. Les commerces voisins sont-ils attractifs ? L’atmosphère du quartier est-elle cohérente avec votre activité et votre positionnement ?

Les mêmes mécaniques d’alerte peuvent être mise en place pour d’autres types d’enseigne à surveiller qu’elles soient concurrentes ou non de votre activité.

Les évolutions urbaines prévues

Les projets d’aménagements urbains et la création de nouveaux axes de transports impactent fortement le dynamisme d’un quartier. Ces changements impactent directement les flux de mobilité.

Lorsque vous sélectionnez les points de vente candidats correspondant le plus à votre activité, n’oubliez pas de prendre en compte les projets pouvant faire évoluer leur environnement.

Le choix final pour un emplacement commercial idéal

Suites aux étapes précédentes, le nombre de points de vente potentiels est considérablement réduit. Vous passez maintenant à une réflexion plus approfondie (et forcément plus chère) pour évaluer le potentiel de votre sélection.

Étape 4 – Rendez-vous sur place

C’est plutôt évident, il vous faut bien évidemment visiter les lieux avant d’investir. Si ce n’était pas forcément possible lorsque vous considériez une dizaine ou plus de d’emplacements commerciaux, se déplacer pour 3 ou 4 d’entre eux est tout à fait faisable.

Étape 5 – Vérifiez la réglementation

C’est l’étape indispensable d’un projet d’implantation, n’oubliez pas de vous renseigner sur la réglementation attachée à l’emplacement commercial pour vérifier que vous serez bien en mesure d’exercer votre activité dans ce lieu.

Certains types de locaux sont gérés collectivement (ex: un local se trouvant dans un immeuble en copropriété) et le règlement appliqué peut interdire l’exercice d’une activité commerciale ou autres dans les lieux. Renseignez-vous rapidement pour éviter de perdre du temps.

Étape 6 – Réalisez une étude de marché plus poussée

Si les indicateurs tels que les zones de chalandises, flux de mobilité et taux de cannibalisation vous ont permis d’effectuer un premier tri, il est néanmoins nécessaire de faire appel à des spécialistes avant de réaliser votre choix final.

Ces études se baseront sur ces indicateurs afin de réaliser des études de marché bien plus abouties avec des projections de chiffre d’affaire, de marge brute prévisionnelle pour évaluer la rentabilité du commerce. Ces informations sont le plus souvent disponibles dans les fonctionnalités avancées ou premium des plateformes de géomarketing.

 

6-etapes-pour-bien-choisir-emplacement-commercial-5

 

Ce qu’il faut retenir !

Que ce soit lors de l’expansion d’un réseau de points de vente ou simplement lors de l’ouverture d’un commerce, le choix de l’emplacement est une décision lourde de conséquences.

Pour vous aider dans cette réflexion, respectez les 6 étapes à suivre pour être sûre de choisir le bon emplacement commercial pour votre activité :

  • Soyez attentif aux caractéristiques du local ;
  • Étudiez le passage à proximité des points de vente ;
  • Effectuez une analyse rapide de l’environnement ;
  • Déplacez-vous et visitez les locaux ;
  • Vérifiez la réglementation attachée aux locaux ;
  • Réalisez des études de marché approfondies.

Tout savoir sur les fondamentaux de l'expansion reseau

D’autres articles qui vont vous intéresser

Partagez cet article :

Ne manquez aucune actualité

Ne manquez aucune actualité