Zone de chalandise isochrone gratuite

Etudiants : la zone de chalandise isochrone gratuite (à intégrer à votre rapport de stage)

Roofstreet s’adapte pour les étudiants

Pour les étudiants, nous mettons à disposition notre calculateur de zone de chalandise isochrone gratuit !
Que ce soit pour votre rapport de stage ou une présentation d’entreprise, vous pouvez calculer votre zone et l‘intégrer dans vos rapports.
La zone isochrone est une approximation théorique de zone de chalandise.

Professionnels, pourquoi ce n’est pas votre vraie zone de chalandise ?

Pour les professionnels, la méthode qui donne un résultat indiscutable est celle qui utilise vos historiques de caisses ou de cartes de fidélité. En savoir plus sur les enquêtes en caisse

 

  1. La zone primaire doit représenter les 50% des clients les plus proches,
  2. La zone secondaire : 80%,
  3. La zone tertiaire : 95% de vos clients les plus proches.

Dans les cas où le point de vente n’est pas encore ouvert, une méthode similaire à celle que nous décrivons aux étudiants ci-dessous a pu vous être proposée par le passé par des professionnels du géomarketing puisqu’elle a longtemps été la seule possible. Mais elle est très théorique. Elle ne considère pas des comportements réels, qui dépendent beaucoup de l’environnement.

Heureusement, il existe une méthode beaucoup plus précise et performante pour estimer le potentiel de votre futur point de vente. Une zone de chalandise calculée par des données de flux de déplacement, récoltés sur des millions de smartphones : La zone de chalandise mesurée.

Cette zone de chalandise permet d’identifier la provenance de chacun des chalands devant votre futur commerce. Elle n’est plus basée sur des théories ou des intuitions mais bien sur des déplacements réels de personnes.

 

Cette méthode a aussi l’avantage de détecter les chalands qui habitent loin, mais qui ont quand même des habitudes fréquentes dans la zone, par exemple parce qu’ils y travaillent.

En rattachant des comportements réels aux zones de chalandise, les résultats sont plus pertinents. Ces nouvelles données permettent également d’affiner la compréhension du comportement des prospects et clients (« pourquoi » ils passent du temps dans le quartier).

Pour les professionnels, il est alors beaucoup plus pertinent pour vous de calculer votre zone de chalandise réelle, basée sur les déplacements de smartphones.

Concrètement, comment ça marche ?

DÉFINITION

La zone de chalandise isochrone regroupe un ensemble de courbes géométriques qui couvrent la zone accessible en un certain temps de déplacement. C’est donc une zone qui se base sur le temps de trajet.

Donc pour définir une zone isochrone vous devrez décider :

1. Du moyen de transport typique des clients d’un point de vente

2. Du temps que les clients peuvent mettre à se rendre de chez eux au point de vente, et du temps qui va les dissuader de venir au point de vente parce que « c’est trop loin ».

COMMENT VOS CLIENTS SE RENDENT DANS VOTRE COMMERCE ?

La première étape d’une zone de chalandise est le choix du moyen de transport de vos clients. Les 2 moyens de transport possibles sont : à pied ou en voiture et transports publics. Il faut choisir entre les deux. Ce choix dépend directement de l’environnement du commerce que vous souhaitez analyser. Pour vous aider à choisir quel moyen de transport sélectionner, rappelez vous qu'en ville on va généralement au cinéma à pied, alors qu’en zone périurbaine on y va en voiture.

Posez-vous simplement la question : Comment viennent la majorité des clients ?

LES 3 ZONES ISOCHRONES

Une zone de chalandise isochrone est composée de 3 zones, de la plus petite (proche) à la plus grande (éloignée) qui dépendent des temps que le client est prêt à prendre pour se rendre dans le commerce.

Une fois votre moyen de transport choisi, il faut interroger ses clients et leur demander combien de temps ils acceptent de se déplacer pour acheter votre produit ou service. Les réponses vont varier. Certaines personnes ne voient aucun inconvénient à marcher 10min pour acheter un sandwich (surtout s’il est bon) mais la majorité ne voudra pas marcher plus de 5min. La délimitation de vos trois zones va donc dépendre des réponses de vos clients.

Zone primaire

C’est la zone la plus proche du commerce. Pour définir cette zone vous devez vous demander si 100% des gens diraient “ je suis prêt à me déplacer 10 min pour me rendre dans le commerce”, votre zone primaire est alors à 10 min. Si une partie des gens répondent "non", c'est que la zone primaire est plus petite que 10 min ! 

 

Zone secondaire

Pour cette zone, c’est le temps qu’accepteraient la moitié des gens interrogés. Si 50% des gens interrogés répondent, “ Je ne me déplacerait pas plus de 15 min pour aller dans votre commerce ”, tandis que l’autre moitié répond ,“ ça ne me dérange pas de marcher/conduire plus que 15 min ”, alors votre zone secondaire est à 15 min.

Zone tertiaire

Cette dernière zone est limitée par le nombre maximum de minutes que les chalands les plus courageaux accepteraient de faire pour consommer votre produit ou service. Si vous pensez réaliste que ces derniers sont prêts à se déplacer (à pied ou véhiculé) jusqu’à 25min pour rejoindre votre commerce, mais qu’à 30min ils ne le sont plus, la limite à votre dernière zone sera à 25min.

La meilleure méthode : faites un sondage

Si vous n’avez pas accès aux clients et que votre maitre de stage n’a pas les idées claires sur le sujet, il faudra compter sur votre intuition. Mais si vous avez accès aux clients pendant votre stage, essayez d’organiser un petit sondage auprès d’eux – et profitez-en pour décrire ce sondage dans votre rapport de stage : cela montrera que vos données ont été vérifiées.

Faire un sondage

Juste deux questions :

1. Comment vous êtes-vous rendu dans le point de vente ?

2. Combien de temps acceptez-vous de vous déplacer pour nos produits ?

1. Comment vous êtes-vous rendu dans le point de vente ?

La première étape d’une zone de chalandise est le choix du moyen de transport des clients. Les 2 moyens de transport possibles sont : à pied ou en voiture (pour les transports en communs vous pourrez utiliser "Voiture"). Ce choix dépend directement de l’environnement du commerce que vous souhaitez analyser. Voici quelques exemples qui vont vous aider à choisir quel moyen de transport prendre.

Posez-vous simplement la question : comment viennent la majorité des clients ?

Une fois le moyen de transport défini, il faut interroger les clients sur le temps qu’ils acceptent de prendre pour se rendre au point de vente. La délimitation des trois zones dépend des réponses des clients.

2. Combien de temps acceptez-vous de vous déplacer pour nos produits ?

Une fois le moyen de transport défini, il faut interroger les clients sur le temps qu’ils acceptent de prendre pour se rendre au point de vente. La délimitation des trois zones dépend des réponses des clients. Par exemple, nous avons posé la question aux clients d’un fleuriste en zone rurale, et voici les réponses que nous avons eu.

Essayez d’obtenir au moins 50 réponses pour un sondage représentatif, qui ne prendrait finalement pas trop de temps. Une fois les réponses notées, triez-les par les temps qui vous ont été indiqués (sans tenir compte des modes de transports).
Comme nous avons eu une majorité de “ voiture ”, nous calculerons les trois zones en voiture. Dans notre exemple, la moitié des personnes ont répondu “10 minutes ” (ou moins de 10 minutes), c’est donc devenu notre zone secondaire.

Vous avez désormais la méthode pour choisir les paramètres de vos zones isochrones...

A vous de jouer !

Afficher en plein écran

Quelques exemples pour vous aider

Un salon de coiffure en centre-ville

En plein centre-ville et pour un commerce de proximité tel qu’un salon de coiffure, on aura tendance à s’orienter vers le moyen de transport « à pied ».  Mais je veux en être sûr. Je décide donc d’interroger mes clients et de leur demander « Comment venez-vous dans mon salon ? ». Et je me rends compte que la majorité de mes clients me répond qu’ils viennent effectivement à pied. Je sais donc que je vais calculer ma zone de chalandise en choisissant le moyen de transport « à pied ».

Maintenant, il ne me reste plus qu’à déterminer les limites de chacune de mes zones. Je sais que la majorité de mes clients habite proche de mon salon mais certain sont plus loin. J’estime cependant que 100% de mes clients acceptent de se déplacer 5min à pied pour se faire couper les cheveux. Mais je veux être sûr. Je les interroge. Je leur demande « est-ce que vous seriez prêt à vous déplacer 5min de chez vous au salon pour vous faire couper les cheveux ». Et j’avais raison, 100% des client me disent oui. J’ai donc ma zone primaire qui est de 5min. Je leur repose une autre question en augmentant le nombre de minutes. Je décide de montrer à 10. Mais cette fois seulement 50% des clients me disent oui. J’ai donc ma zone secondaire. Enfin je décide de leur demander quel est le temps maximum qu’ils accepteraient de prendre pour venir se faire couper les cheveux dans mon salon. La réponse la plus haute est 20 minutes. J’ai donc les paramètre pour chacune de mes zones.

Une salle de sport en zone rurale

Deuxième exemple, totalement différent : la zone de chalandise d’une salle de sport en pleine campagne.
Ma salle de sport à un parking. Je vois qu’il y a peu de salles de sports aux alentours de la mienne et que mes clients n’habitent pas que dans mon village.
Je veux donc d’abord savoir comment mes clients se rendent à ma salle. Je vois qu’il y a toujours beaucoup de voitures sur mon parking et en posant la question à mes clients ils me confirment en majorité qu’ils viennent bel et bien en voiture faire leur sport. Je sais donc quel moyen de transport choisir pour faire ma zone de chalandise : la voiture.
En ce qui concerne les limites de temps de mes zones primaires, secondaires et tertiaires je vais leur poser 3 questions concernant le temps qu’ils accepteraient de faire en voiture pour se rendre dans ma salle. 100% d’entre eux ne voient pas d’inconvénient à prendre 10min pour venir faire leur sport. Quand je leur demande s’ils seraient capable de faire 20min de trajet pour faire leur sport, seulement 50% me disent que cela ne leur poseraient pas de problème. Enfin, quand je leur demande quel temps de trajet maximum ils seraient prêts à prendre pour prendre leur sport, les réponses les plus hautes que j’ai obtenues sont de 30min. J’ai donc les paramètres de mes zones primaire, secondaires et tertiaires ; soit respectivement 10min, 20min et 30min.

L’ensemble de l’équipe Roofstreet espère vous avoir aidé pour la rédaction de votre rapport de stage ou présentation d’entreprise. Si cette page vous a été utile n’hésitez pas à nous laisser une note 😉.

Laisser une note sur Google  ⭐⭐⭐⭐⭐

Derniers articles
Simulation et Prévision de Covid19 : Roofstreet apporte des données de flux à la recherche française

Pour lutter contre l'épidémie de Covid19 les spécialistes de la mobilité se mobilisent. Découvrez comment nos données de flux de déplacement permettent de lutter contre cette épidémie....

Les micros-enquêtes en caisse en France, Belgique, Luxembourg, Allemagne et en Suisse

Les micro-enquêtes sont donc désormais disponibles pour la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et le Luxembourg ! Découvrez comment utiliser vos historiques de ventes...

Flux piéton | Méthodes de comptage, Contraintes, précision et prix

Quelle méthode de calcul de flux piéton est la plus adaptée à votre situation ? Comment cela marche et quelles sont ses utilités? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les données piéton dans cet article...

Les 3 grandes problématiques des franchiseurs

La franchise est un type de réseau très particulier. Une telle division du travail mène à des problématiques que tous les franchiseurs connaissent, découvrez les dans cet article...

Connaître ses concurrents pour bien choisir son local commercial

Primordiale lors d'une implantation commerciale, l'analyse concurrentielle est pourtant souvent sous-estimée. Découvrez pourquoi dans cet article...

Micro-enquêtes en caisse : une nouvelle fonctionnalité Roofstreet gratuite

Roofstreet publie une nouvelle fonctionnalité gratuite "Historique des ventes" ! Découvrez en quoi elle consiste et comment l'utiliser dans votre commerce......