Business plan : définition et grandes étapes

Business plan : définition et grandes étapes

Partagez cet article :
Lors de la création ou reprise d’une entreprise, le business plan permet de structurer et de valider son projet.

Définition du Business Plan

Un business plan est un document qui permet au porteur de projet de présenter la viabilité de son business. Sa visée principale est de convaincre ses investisseurs de financer son projet.

Il décrit la stratégie commerciale et financière à venir d’une entreprise en présentent l’ensemble des actions à venir et les moyens mis en place pour y parvenir.

Les meilleurs business plans se séparent en 5 parties : executive summary, présentation de l’équipe, étude de marché, stratégie du projet et paramètres juridiques et financiers.

 

Introduction, l’executive summary (résumé opérationnel)

Avant d’attaquer une de ces parties, comme dans toute bonne dissertation ou article de blog, il faut commencer par une introduction du projet, une accroche. Cependant, cette introduction sera dans ce cas un peu différente. Il s’agira ici de commencer directement par tous les chiffres et points fondamentaux que vous allez aborder par la suite. Une personne qui n’a aucune idée de ce dont vous parlez devrait comprendre l’intérêt global de votre projet.  La plupart des informations récoltées pendant votre étude de marché doivent être présentes dans cet executive summary.

On ne cherche pas ici à rentrer dans les détails les plus techniques mais à accrocher son lecteur pour lui donner envie de continuer la lecture de son business plan. Vous pourrez en venir aux détails et présenter vos recherches par la suite, ne vous inquiétez pas.

Quels points aborder dans l’executive summary ?

Dans l’executive summary, les points à traiter sont multiples. Vous devez :

  • Identifier un problème et présenter la solution que vous apporterez
  • Identifier vos points de différenciation vis-à-vis de la concurrence et vos atouts face à elle
  • Présenter votre équipe complète
  • Présenter les prévisions de vos résultats et les résultats espérés à « N » années
  • Présenter vos besoins de financement

Veillez à ne pas faire des phrases à rallonge. Ayez toujours derrière la tête le fait que ce résumé n’est là que pour donner envie de lire la suite de votre plan commercial.

La bande annonce d’un film n’en révèle que l’intrigue et ne dévoile pas la fin !

Cet executive sumary est la bande annonce de votre business plan, votre film ! Le principe d’une bande annonce est de donner envie d’aller voir un film. Ce principe est le même pour votre business plan.

Quelques conseils de rédaction de l’executive summary :

  • Votre résumé n’est pas une plaquette commerciale que vous pourriez proposer à vos clients. On ne veut pas vendre son produit ou son service à son investisseur mais son projet ET son équipe.
  • Certes, l’executive summary présente seulement les points positifs du business plan mais il ne faut pas surévaluer son projet.
  • Rédigez-le en dernier après avoir finalisé entièrement votre business plan, il sera ainsi plus simple de le réaliser.

Présentation de l’équipe

Votre projet en lui-même ne représente que 50% de la création d’entreprise. C’est pourquoi il est avant tout important de présenter précisément l’équipe qui a monté ce business plan et qui sera à la tête de sa réalisation.

L’expérience et les capacités de chacun des membres de l’équipe doivent être complémentaires et répondre aux besoins que le projet demande. Chacun doit pouvoir être dans la capacité de gérer un des aspects du projet. Tous les membres doivent avoir leur propre présentation et cette présentation doit être la plus précise possible. De cette manière, votre investisseur pourra comprendre les motivations de votre projet et affirmer la légitimité de votre équipe pour ce projet.

equipe-en-business-plan

 

Si vous êtes seul pour votre projet, les mêmes règles s’appliquent. Cependant, il faudra apporter plus de détails sur votre personne car le projet ne repose que sur vos épaules. Dans ce cas il peut être utile d’indiquer les personnes qui vous conseillent en les appelant vos « Mentors ». Votre avocat, votre comptable, et même vos relations professionnelles accepteront probablement de prendre ce rôle indispensable à un jeune entrepreneur.

Cette présentation permettra à votre investisseur de se faire une idée plus précise des personnes qui seront en charge du projet qu’il financerait.

L’étude de marché

Une des plus grosses parties du business plan, l’étude de marché, sera un point déterminant pour votre projet. Elle se verra introduite après la présentation de l’équipe. Il s’agira ici de présenter une analyse du marché, de la demande et de la concurrence grâce à des données récoltées auprès de vos potentiels clients.

Cette étude vous permettra de connaître les chances ainsi que les conditions de réussite de votre projet. Ses différentes étapes vous permettront de répondre à une grande partie des questions que pose un business plan.

Pour plus de détails suivez notre guide sur les études de marché

La stratégie de votre projet

La stratégie marketing

Une fois votre étude de marché faite, vous indiquerez les grandes lignes de votre stratégie marketing. La partie concernant la stratégie d’une marque doit être très bien définie et claire pour se lancer sur un marché.

  • Clientèle ciblée et toutes ses caractéristiques ?
  • Offre de produits (ou services) qui répond à quelle demande ?

Le lecteur doit être dans la capacité de répondre précisément à ces deux questions en lisant votre business plan et de donner toutes les caractéristiques possibles sur votre clientèle : sexe, âge, CSP, besoin, usage, habitudes de déplacement, etc.

 

Obtenez les flux géomarketing qui vous intéressent  ›

En plus de la cible et de votre offre, le business plan doit fixer le positionnement de l’entreprise. Vous avez ciblé une catégorie de client, il faut maintenant savoir se positionner en fonction de cette catégorie.

Le positionnement d’une entreprise requiert beaucoup de paramètres à prendre en compte. Vous devez tout d’abord savoir quels moyens utiliser pour promouvoir votre produit face à la cible choisie. Le choix des canaux de communication est donc essentiel pour assurer votre campagne marketing. Renseignez-vous sur vos concurrents et regarder quels canaux ont le mieux marché pour eux. Cependant il faudra veiller à bien identifier les points qui vous mettrons en avant par rapport à vos concurrents et qui vous procureront un avantage non négligeable.

Une fois tous ces points abordés, vous serez au point sur votre positionnement et votre stratégie marketing.

Stratégie commerciale

Il va maintenant falloir aborder la stratégie commerciale qui complétera la stratégie marketing. Vous trouverez ici les principales questions auxquelles votre business plan doit répondre :

  • Quels sont les produits (ou services) que je propose ?
  • Quels est leur prix ?
  • Quels canaux de distribution vais-je employer ?
  • Quels seront les coûts associés à ma distribution et ma communication ?
  • Où vais-je m’implanter ?

Vous aurez l’opportunité d’approfondir votre stratégie commerciale à l’aide de chiffres clés dans votre étude financière. Cependant veillez à bien répondre à chacune des questions précédentes avec le plus de précision possible.

strategie-business-plan

L’emplacement commercial, choix déterminant pour votre projet

L’emplacement de votre local commercial et les raisons de votre choix seront déterminants pour votre business plan. Pour valider un choix d’emplacement commercial, beaucoup d’entrepreneurs font appel au géomarketing et en particulier aux flux piétons et aux zones de chalandise. L’utilisation de telles données permettra de rassurer votre investisseur quant à votre choix d’implantation et viendra le conforter dans son choix de vous soutenir.

Les flux piéton/voiture vous permettent de connaitre précisément et instantanément le nombre de piétons et de voitures qui passent devant votre local commercial. Il est possible de cycler et segmenter ces flux en fonction de votre cible et de votre positionnement.

La zone de chalandise appuiera les données piétonnes et viendra planter votre choix d’implantation commerciale. Elle donnera des informations déterminantes à la fois pour votre business mais aussi pour votre investisseur qui disposera de données chiffrées et précises sur vos chalands et donc vos consommateurs potentiels.

Définir vos zones de chalandise ›

La partie stratégique de votre business plan est maintenant terminée. Il va maintenant falloir passer à la dernière partie technique de votre business plan.

Les paramètres juridiques et financiers de votre projet

Le montage juridique de votre projet

Partie complexe mais des plus importantes, le montage juridique apportera de la matière à votre business plan. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel du droit qui vous aiguillera dans le choix de votre forme juridique, régime fiscal, etc.

Le choix d’un bon avocat est un point essentiel lors de la réalisation d’un projet. Il permet à votre projet d’être force de persuasion lors de la présentation de votre business plan à votre investisseur. Vous pouvez ainsi plus facilement le convaincre de vous appuyer financièrement.

Les prévisions du compte de résultat

Le compte de résultat reflète l’activité économique sur une certaine durée prévisionnelle. L’ensemble des produits et des charges seront comptabilisés dans ce tableau financier. Leur résultat pourra alors soit être positif soit négatif.

Le compte de résultat prévisionnel doit contenir :

Il vous faudra de la rigueur et de la patience pour réaliser ce tableau. Cependant il est déterminant et doit être clair pour votre investisseur qui, en le lisant, sera dans la capacité d’étudier la viabilité de votre projet.

Le bilan prévisionnel

Contrairement au compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel reflètera le patrimoine de votre entreprise et indiquera donc les possessions et les dettes de l’entreprise. Le bilan se divise en 2 parties, l’actif et le passif.

L’actif d’une entreprise représente son activité (ce qu’elle possède, ce qu’elle produit, ce qu’on lui doit), et son passif représente la façon de financer son activité (les capitaux investis, les emprunts, les dettes, les bénéfices réinvestis). Les deux chiffres sont donc égaux.

L’actif comporte :

  • Les immobilisations
  • Les stocks
  • Les créances clients
  • Les comptes bancaires

Le passif comporte :

  • Les capitaux propres
  • Les dettes financières
  • Les dettes fiscales et sociales
  • Les dettes fournisseurs
  • Les découverts bancaires

Le plan de financement prévisionnel

Crucial pour un business plan, le plan de financement prévisionnel permet d’avoir une vue d’ensemble sur tous les besoins de financement à satisfaire de votre projet ainsi que toutes les ressources financières affectées.

Son objectif est de démontrer que votre projet présente un certain équilibre financier : les besoins à satisfaire sont adéquats avec les ressources dont vous disposez.

C’est grâce à ce plan de financement que la banque estimera le montant de l’emprunt dont vous avez besoin.

La partie juridique et financière apportera tous les détails techniques dont votre investisseur aura besoin pour conclure votre accord.

Ce qu’il faut retenir pour créer son business plan

  • Ne pas négliger l’executive summary, il faut que votre investisseur potentiel ait envie de continuer sa lecture.
  • Présentez votre équipe le plus précisément possible en expliquant pourquoi elle est la plus qualifiée pour ce projet.
  • L’étude de marché doit être complète et rigoureuse. Elle vous donnera les grandes lignes à suivre pour votre projet.
  • Les stratégies marketing et commerciales vont construire votre image de marque. Elles définiront ce que vous êtes et la pérennité de votre projet.
  • L’emplacement commercial sera déterminant pour votre projet et votre business plan.

Tout savoir sur les fondamentaux de l'expansion réseau


Partagez cet article :

Derniers articles

Les 5 erreurs les plus courantes du business plan

Crucial pour convaincre vos investisseurs, le business plan connait encore beaucoup trop d'erreurs. Découvrez les 5 erreurs du business plan et comment les éviter ...

Business plan : définition et grandes étapes

Qu'est ce qu'un business plan et comment en faire un ? Découvrez dans cet article sa définition et ses 5 grandes étapes ......

Les champs d’application du géomarketing en entreprise

Les applications du géomarketing en entreprise sont multiples. Découvrez le véritable atout qu'elles constituent et comment les appliquer dans votre activité...

Les Innovations et évolutions du géomarketing

Le géomarketing est en constante évolution. Découvrez ses récentes innovations et les nouvelles données exclusives qu'il propose...

Le géomarketing : ce qu’il manque à votre étude de marché

Découvrez comment les innovations et les données de géomarketing Roofstreet améliorent la précision des études de marché....

Les 6 pièges à éviter sur une étude de marché

Une étude de marché comprend de nombreux pièges. Dans cet article repérez les 6 pièges d'une étude de marché et découvrez comment les éviter...